Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 15:52
l'actualité Poitou-Charentes

La revue trimestrielle "l'actualité" : l'actualité scientifique, technique, économique Poitou-Charentes vient de paraître.
Cette revue est éditée par l'Espace Mendès France avec le soutien du Conseil régional de Poitou-Charentes et le concours du CNRS, de l'ENSMA, des universités de Poitiers et de La Rochelle, de Grand Poitiers, du CHU de Poitiers.

En page 39 vous trouverez un bel article sur le houblon du Marais poitevin

Repost 0
Published by brasserie du marais poitevin - dans revue de presse
commenter cet article
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 23:00

Voici un dossier sur les bières de nos régions bien fait, avec à la une la brasserie du Marais poitevin et en page intérieure des portraits de brasseurs dont le notre.      

La Une

laterre1

Notre portrait

laterre2.JPG

 

Le journal La Terre est un hebdomadaire tourné vers le monde agricole et rural dont le sous titre est "les campagnes en mouvement": www.laterre.fr

Ce numéro a été distribué gratuitement sur le Salon International de l'Agriculture (SIA)

Repost 0
Published by brasserie du marais poitevin - dans revue de presse
commenter cet article
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 12:48

La presse locale s'est fait l'écho de nos préoccupations au sujet de l'augmentation de la taxe sur la bière de 160%

3 articles ont été publiés dans La Nouvelle République, Le Courrier de l'Ouest et Ouest France. Un grand merci aux journalistes qui ont retranscrit fidèlement nos intérrogations.

 

Ouest France 15 octobre 2012

ouestfrance15-10-2012.JPG

 

La Nouvelle République 17 octobre 2012

nouvellerepublique171012

 

Le Courrier de l'Ouest 23 octobre 2012

courrierouest231012

Repost 0
Published by brasserie du marais poitevin - dans revue de presse
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 15:38
Article du 23/08/2012 à 14:23
La brasserie
du Marais poitevin fait mousse
Au coeur du marais, sur l'ancien site de la laiterie, une brasserie a pris place depuis janvier et propose une bière artisanale et goûteuse.

En début d'année, les premières pressions de la bière du Marais poitevin sont sorties de fûts. L'aboutissement d'un projet de trois ans, d'une réhabilitation et d'une rencontre.
Le parc inter-régional a racheté les murs de l'ancienne laiterie de Coulon en 2004. Il a souhaité réintroduire une activité dans ces lieux, accompagner les porteurs de projets. La conserverie a vu le jour en 2007, suivront plusieurs associations.
Cette année, la brasserie prend ses quartiers et à la fin de l'année une biscuiterie-chocolaterie sortira de terre. Une boutique collective de produits régionaux complétera le lieu.

Faire marcher les circuits courts. Isabelle et Claude Thiery ont donc installé leurs cuves, machines et lancé la production. Au départ, ils sont seulement consultés pour un avis technique. De fil en aiguille, ils participent au projet, à son élaboration et déménagent. "Nous avions une brasserie depuis 1999 en Loire-Atlantique, note Claude Thiery. Le projet nous a plu, nous étions sur la même longueur d'ondes. Nos anciens locaux étaient trop petits. Nous avons donc sauté sur cette belle opportunité."

Retrouvez la suite de cet article dans votre hebdomadaire régional des Deux-Sèvres La Concorde du 24 août 2012.
Repost 0
Published by brasserie du marais poitevin - dans revue de presse
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 06:27
Claude et Isabelle Thiery font mousser les céréales du marais

cuves de brassage brasserie du Marais poitevin

   

La brasserie du marais Poitevin produit depuis six mois. Claude et Isabelle Thiery développent un projet dont le socle est la proximité. Les matières premières sont achetées aux exploitants du coin. La bière est avant tout destinée aux maraîchins et à leurs voisins, de région ou de cœur.

« L’amertume est une caractéristique de la bière », affirment Claude et Isabelle Thiery. - 

«Elle est typée céréales. A la dégustation on retrouve bien le goût du grain », juge Claude Thiery. Invité à plus de précision, le brasseur tente poliment une description plus évocatrice de la bière qu’il produit avec passion depuis six mois au cœur du marais Poitevin. « La version ambrée exprime quelques arômes caramel et réglisses. La brune obtenue par infusion d’un grain torréfié  révèle un goût de café. »
Au risque de décevoir leur interlocuteur, Claude et Isabelle évoquent ni robe, ni bouquet, pas de fragrance non plus. « Peut-être ne sait-on pas parler de notre produit ? », lâche modestement le brasseur. Au pied des cuves dans lesquelles par étapes successives la bière prend corps, l’artisan, également juge au Concours général agricole, explique :
« Lorsque l’on déguste une bière, on cherche ses mauvais goûts. Ceux-ci témoignent d’une faute technique dans le processus de fabrication. Si la bière en est dépourvue, elle ne peut être critiquée. » 
Brasseur depuis vingt-sept ans, Claude a été formé à la reconnaissance des goûts dès ses débuts. « La marque pour laquelle je travaillais possédait  plusieurs usines en France. Mon rôle, à partir d’une même recette, était de permettre, quel que soit le lieu de fabrication, de sortir une bière au goût identique. » Plus que la notion de terroir, la qualité de l’eau et les  niveaux de compétences des brasseurs expliquent les différences.
A son compte depuis 1999, Claude travaille le caractère du produit autant que sa régularité. Dans le parc de Brière, près de Saint-Nazaire, pendant douze ans, puis au cœur du marais Poitevin depuis six mois, le brasseur et son épouse cultivent le goût de l’authentique. Sans vouloir être des dictats du goût, les brasseurs du marais Poitevin refusent certaines concessions. « L’amertume est une caractéristique de la bière », affirment-ils. Selon qu’elle est blanche, blonde, ambrée ou brune, elle est plus ou moins marquée par cette saveur peu à peu oubliée. L’intérêt des brasseries artisanales, « c’est leur ancrage territorial », jugent Isabelle et Claude. Le lien privilégié avec le consommateur est un atout pour rééduquer les palais et redonner vie au vrai goût de la bière. Ici dans le marais Poitevin, comme c’était le cas en Bretagne, les brasseurs espèrent voir naître une certaine fierté à boire de la bière fabriquée sur les bords de Sèvre. Une bière fabriquée à Coulon à partir de produits locaux. L’orge produite selon le cahier des charges de l’agriculture biologique comme le houblon, sauvage pour une part, cultivé pour une autre part, sont et resteront issus de la terre du marais Poitevin. Un souhait, une philosophie, une marque de respect pour le territoire et ses habitants aux côtés desquels les brasseurs Isabelle et Claude ont choisi de s’installer.     
 
boutique brasserie du Marais poitevinUne fabrication 100% naturelle

La brasserie du marais Poitevin fait partie des 400 brasseries artisanales de France. Chaque matin à 11 h et chaque après-midi à 17 h, Isabelle et Claude Thiery ouvrent aux visiteurs les portes de leur outil de travail. Derrière leur magasin, la bière du marais prend corps par étapes dans la brasserie.
Le malt - l’orge germée séchée puis dégermée - est travaillé par infusion dans une première cuve. L’amidon du grain se transforme en sucre. Le jus sucré obtenu est filtré avant d’être porté à ébullition dans une seconde cuve. « La fleur de houblon, à l’origine de l’amertume de la bière, est ajoutée à cette étape. »
Après refroidissement, le jus est transféré dans les cuves de fermentation. La levure y est ajoutée. Ce champignon microscopique va transformer le sucre en alcool et gaz carbonique. Une seconde phase de fermentation suivra. Elle se fera par une légère montée en température, autour de 10 à 14°C.
« Avant d’être embouteillée, la bière passera un bon mois dans les cuves de fermentation », explique le brasseur. La commercialisation se fait à travers différents circuits. Les marchés avant tout, dans des points de vente de produits fermiers, dans des caves niortaises ou à la brasserie en vente directe.

 
Repost 0
Published by brasserie du marais poitevin - dans revue de presse
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 07:01

Intronisation à la brasserie du Marais poitevin

Le Grand Maître en compagnie des deux personnalités locales Yann Hélary et Dominique Giret. Le Grand Maître en compagnie des deux personnalités locales Yann Hélary et Dominique Giret.

En ce samedi particulièrement pluvieux, un évènement insolite s'est déroulé dans les locaux de la brasserie du Marais poitevin. En effet, afin de fêter les premiers brassins (cuvées), Isabelle et Claude Thiéry, les exploitants de la brasserie coulonnaise, ont invité à une dégustation de leur production. Pour rehausser la journée des intronisations, quatre au total ont été procédées. Des responsables des brasseries du Nord et de l'Artois se sont déplacés en terre maraîchine afin d'introniser des personnalités dans le concert des brasseurs et des confréries. Le président Bernard Decroix de la « Ghilde des Eswards Cervoisiers » a donc remis les insignes et la devise parcheminée sur laquelle on peut lire, « je m'engage à faire apprécier autour de moi la bière véritable, en particulier, les bières de tradition des pays bas français dans la dignité, la sagesse et le respect des lois ». Parmi les intronisés locaux : Yann Hélary, personnalité locale et régionale et président du Parc interrégional, et Dominique Giret, conseiller municipal de Coulon, ex-géographe et aujourd'hui responsable de l'agriculture au sein du Parc.

Repost 0
Published by brasserie du marais poitevin - dans revue de presse
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 07:49

courrierouest19022012

Repost 0
Published by brasserie du marais poitevin - dans revue de presse
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 06:45

La bière du Marais enfin embouteillée

Isabelle Thiery à l’embouteillage des 900 premières bouteilles.
Isabelle Thiery à l’embouteillage des 900 premières bouteilles.
Après quelques déboires, on peut enfin la boire… cette bière du Marais artisanale et bio brassée à Coulon. Nous l’avons testée pour vous dimanche.

Les problèmes techniques liés à l’emménagement du matériel dans la nouvelle brasserie du Marais à Coulon ont entraîné quelques semaines de retard dans l’embouteillage. Mais 900 premiers flacons sont sortis vendredi.
Isabelle Thiery nous avait prévenus : « Le bouchon risque d’être un peu dur à enlever parce que nous venons juste d’embouteiller. » En effet, il a fallu quatre paires de mains masculines pour que le liège daigne enfin glisser dans le col de la bouteille. Mais après l’effort le réconfort est bien venu, cette première gorgée tellement agréable. Pour l’instant, trois sortes de bière sont disponibles : blanche, blonde et ambrée. Et toutes trois nous ont paru fort savoureuses, avec cette petite turbidité et cette pointe d’amertume qui caractérise les bonnes bières artisanales.

Bientôt la brune
et les abbayes

« Cette amertume est différente de celle que nous obtenions dans notre brasserie de Loire-Atlantique, explique Isabelle Thiéry, la raison étant probablement les différentes espèces de houblon sauvage du Marais qui entrent dans la composition. »
A ce jour, on peut donc se procurer ces trois bières en bouteilles de 75 cl. Suivront la brune (la semaine prochaine) et les deux spéciales « type abbaye » dans le courant du printemps. Tout est local dans cette cervoise maraîchine, jusqu’aux étiquettes « faites maison » composées d’un triptyque présentant la photo du brasseur en action, une vue – déjà désaltérante – du breuvage doré et de sa mousse et enfin d’un cliché typique du marais : vache maraîchine, héron, frêne têtard, fritillaire, abbayes de Maillezais et Nieul-sur-l’Autise. Côté distribution, c’est parti assez fort : Claude Thiery était ce week-end à Bordeaux pour un salon, vendredi soir à La Rochelle pour la présentation du film « les 4 Saisons du Marais », les premiers amateurs de bière ont déjà poussé la porte du magasin de la brasserie et des contacts sont déjà en cours avec quelques restaurateurs ou bars à bière (à Niort, Fontenay-le-Comte et La Roche-sur-Yon notamment). Les 900 premières bouteilles seront bien vité écoulées. Mais pour avoir une chance de la déguster en demi ou en pinte cet été à la terrasse des bistrots locaux, il va falloir convaincre les cafetiers et leurs fournisseurs industriels. Bref, leur mettre la pression…

nr.niort@nrco.fr

Contact : Brasserie du Marais,
tél. 07.77.95.77.57.
Courriel-blog : http ://brasserie
dumaraispoitevin. over-blog.fr/

Gil Beucher  la Nouvelle République  
Repost 0
Published by brasserie du marais poitevin - dans revue de presse
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 09:40

Article paru dans la Nouvelle République du mercredi 4 janvier 2012

 

nr0412

Repost 0
Published by brasserie du marais poitevin - dans revue de presse
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 07:13

Article paru dans la Nouvelle république du samedi 17 décembre 2011


ino

Repost 0
Published by brasserie du marais poitevin - dans revue de presse
commenter cet article

Présentation

  • : brasserie de Claude THIERY
  • brasserie de Claude THIERY
  • : Installée sur le site de l'ancienne laiterie de Coulon (79), la brasserie de Ckaude THIERY etait une fabrique de bières artisanales bio. Le brasseur utilise des matières premières (orge et houblon) cultivées et récoltées dans le marais.La gamme de bières bio est très étendue : blonde, blanche, ambrée, brune, bières de saisons et d'abbaye.
  • Contact

   gamme de bieres artisanales    mout dans la cuve d'ébullition    recettes de cuisine    liens avec le territoire

 

salon, marché...

 

Marché de terroir 

 11 et 12 mai                  

 Domaine Dagnaud           

 Cognac (16)    

 

  Foire                     Marchés

12 au 15 avril              5 avril  Echiré

St Maixent                  20 avril Arçais

                                                                                                        

 

 

 

pouroù trouver les bières du Marais poitevin? savoir

où trouver

les bières

du marais poitevin

cliquez sur la carte

fabrique de bieres artisanales

Brasserie du Marais Poitevin

2 rue du port de Brouillac

79510 COULON

 

brasseriedumaraispoitevin@orange.fr

 

05 49 33 68 96 

07 77 95 77 57

vente directe tous les jours

9h/12h    14h/19h

le dimanche 15h/19h

 

 

brasserie du marais poitevin

Réagissez, cliquez, soutenez nous !!!!!

373153_334692286626086_1905747979_n.jpg